LA PERCÉE
Par Thomas Vanz

DÉMARCHE

Envisager la possibilité que notre mode d'existence et de perception n'est qu'un parmi une infinité.

Trouver un protocole expérimental afin d'obtenir une preuve tangible et irréfutable de l'existence d'un monde immatériel au delà du notre peuplé d'entités intelligentes désincarnées, et ainsi entrainer une nouvelle révolution Copernicienne.

FAITS / ETAT DE LA RECHERCHE / THÉORIES 

BIOLOGIE / NEUROBIOLOGIE

 

  • Molécule naturelle endogène à un grand nombre de plantes et à tous les mammifères.

  • Appartient à la famille des neurotransmetteurs au même titre que la sérotonine ou l’adrénaline

  • Sécrétée en plus grande quantité à la mort et à la naissance (expérience menée chez les rats)

  • Provoque chez l’homme une altération de la conscience et de tout le spectre perceptif, provoquant synesthésies, hallucinations et dissolutions de l’égo.

  • Potentiel thérapeutique fort mais encore mal compris en psychiatrie moderne.

 

ANTHROPOLOGIE / THÉOLOGIE

 

  • Usage rituel très ancien dans un grand nombre de cultes et civilisations

  • Intimement liée au chamanisme et à l’animisme, compatible avec beaucoup de courants religieux (gnose).

  • Considérée comme outil / technologie permettant l’accès au monde spirituel/divin.

  • Peut être envisagée comme une molécule ayant favorisé le développement de la conscience au tout premiers ages de l’Homme (Stoned ape - McKenna), oeuvrante à la naissance du langage (synesthésies) et des premières civilisations.

 

ESOTERISME / OCCULTISME

 

  • Provoque des visions extatiques, et projette l’individu dans un monde au delà du notre qui semble « plus réel que le réel »

  • Cette « dimension » dans laquelle l’expérimentateur navigue est presque unanimement considérée comme très complexe, géométrique (non-euclidienne), fractale, et semble exister dans un espace aux dimensions exotiques.

  • La dimension est peuplée d’entités intelligentes, désireuses de communiquer, enseigner et montre une bienveillance à l’égard de l’expérimentateur dans une écrasante majorité de cas, et dans quelques cas une surprise négative, une gène de voir l’expérimentateur à cet endroit..

  • Lien présumé avec les rêves (lucides), auto-induction, abstraction de la conscience, créativité.

  • Rapport avec le divin/le tout/l’infini/la transcendance. Systèmes philosophiques panthéistes ou monistes.

 

SOCIOLOGIE / POLITIQUE

 

  • Prohibition généralisées dans les années 70 (Nixon), pour certains question de santé publique (folie, dépression), pour d’autres la suppression d’un risque de remettre en question le système en place (opposition à la guerre du Vietnam).

  • « Renouveau » et démocratisation aujourd’hui: modes de consommation, communication, accès à l’expérience. « Psychedelic renaissance » depuis les années 2013. L’usage des psychédéliques tend à se dissocier du tabou dans certains milieux artistiques et intellectuels (chez les universitaires aux Etats-Unis, pr exemple).

 

CONTRE-ARGUMENTS

 

  • Deep-learning, IA, Google deepdream, ressemble beaucoup aux hallucinations de la DMT, le processus à l'oeuvre pour google est une interpretation de millions d'images venues du web, or il est envisageable que les visions induites puissent être elles aussi une myriade de paréidolies basée sur des millions de souvenirs de l'experimentateur.

  • Rapport avec les phosphènes et le bruit présent dans le champ de vision dans l'obscurité ou les yeux fermés, l'expérience psychédélique pourrait bien être une structuration géométrique cohérente de ces phénomènes bien connus.

 

ACTEURS

 

  • Terrence McKenna

  • Rick Strassman

  • Chris Timmermann

  • Jon G Dean

  • Wem Hof

 

METHODO

 

  • Lecture des sources et des rapports d’expérience, articles (abduction, ovnis, etc.) : évaluation de l’étendue du champ de recherche et éventuels domaines d’appropriation.

  • Enquête : éclaircir les éléments cachés ou subversifs relatifs au sujet.

  • Établissement d’un protocole expérimental. Quantifier l’expérience subjective.

  • Recueil de témoignages (TR) puis scrapping (algorithme de filtration et de classement des données).

  • Orientation de l’expérience. Voir les effets de l’induction d’une idée, d’une intention préalablement posée etc.

  • Identifier les cas « d’échec » et les raisons d’une non adhésion à l’expérience (rejet, peur, blocage)

  • Cartographie commune du monde de la DMT

 

THEORIES

 

  • DMT activant un mode alternatif de perception, permettant de « capter » un nombre infini de dimensions spatio-temporelles (théorie d’un univers a plus de 3 dimensions spatiales dans la physique quantique)

 

  • DMT comme « lubrifiant » du mouvement de l’esprit, permettant un voyage hors du corps et dans un monde immatériel que l’on pourrait considérer comme « l’internet des univers », un mode d’existence spirituelle universel où l’on pourrait naviguer en tant qu’individu/conscience.

 

  • De cette idée de réseau, nous pourrions envisager d’agrandir la définition même de Nature en incluant ce réseau infini et dont notre univers ne serait qu’une infime ramification (théorie de la simulation (nous vivons sur une feuille de papier pour des êtres et une nature en 5D), fractales, réseaux connus de champignons connectant la forêt reproduisant ainsi à notre échelle le type de système en place dans tout le « multivers »), la nature pourrait également être elle même une simulation de ce plus grand ensemble qu’il faudrait nommer.

 

  • Les entités de la DMT constitueraient une espèce plus évoluée, affranchie du temps et de l’enveloppe corporelle, qui vivrait hors de l’expérience psychédélique depuis toujours (avant le big-bang / éternité ?).

 

  • Attester de l’existence de ces entités donnerait une réponse inattendue au paradoxe de Fermi, et prouverait l’existence des conceptions humaine du divin, du Paradis et de la survie de la conscience après la mort.

 

  • Les Elfes, Jesters sont majoritairement rencontrés et considérés comme l’entité de base du monde de la DMT, leur souhait est très souvent de communiquer, de montrer avec intensité des choses complexes, Terrence McKenna disait d’eux qu’ils sont soit la phase prénatale ou post-mortelle de l’existence humaine.

  • La possibilité qu'en des temps anciens, deux civilisations très avancées auraient réussi à communiquer, et d'un commun accord auraient conçu un espace immatériel pouvant s'affranchir de l'éloignement physique incommensurable de l'univers en se basant sur l'usage d'une molécule simple, accessible par tous, d'autres civilisations en auraient eu par la suite l'accès . (internet des univers suite).

  • William James a fortement suggéré que l'expérience ordinaire pouvait être une île dans une mer de modes de conscience possibles.

  • JBS Haldane : La vérité est probablement non seulement plus étrange que nous le supposons, mais plus étrange que nous ne pouvons le supposer.

 

CITATIONS

 

  • L’individu est incapable de nier la réalité de cette expérience, il incapable de la discréditer comme une simple hallucination ou des souvenirs refoulés qui remonteraient à la surface depuis les recoins obscurs de la partie inconsciente de notre esprit. La plus fondamentale présupposition ontologique – que cette réalité terrestre soit la chose réelle, voire l’unique chose réelle – est instantanément démolie avec peu d’espoir d’être à nouveau restituée. La réalité avec laquelle nous met en contact la DMT est vécue comme étant bel et bien réelle et elle le demeure même une fois revenu à un état normal de conscience. (Gallimore et Luke, 2015)

 

  • « C’est comme voir le code source de l’univers : une rivière de mandalas vibrants, des formes géométriques en mouvement et se transformant. C’est ce que je suis devenu cette nuit-là. Il n’y avait plus de séparation ; j’en faisais partie. J’étais persuadé que la conscience était un évènement non local… C’est plus comme si nous étions des antennes captant une transmission quelconque durant le temps que nous passons dans ces corps » (Curtin, 2015).

GALERIE (générale)

GALERIE (ENTITÉS)

Par DMT Vision

COMMENTAIRES / CONTRIBUTIONS

Ici vous pouvez apporter précisions, idées ou liens sur le sujet,